UP! Berlin / Berlin, Allemagne / Combilift 551

Dans le quartier de Friedrichshain à Berlin, non loin du Mediaspree, un immeuble de bureaux moderne est prêt à être utilisé et a été occupé par les premiers locataires, le détaillant de mode en ligne Zalando et le prestataire de services de paiement SumUp. La nouvelle ne semble pas bouleversante, compte tenu du nombre d'immeubles de bureaux qui ont été construits ces dernières années entre Warschauer Brücke et Ostbahnhof, notamment par Zalando. Mais ce nouveau visage, situé derrière Ostbahnhof, n'est pas une nouvelle structure, mais un bâtiment existant délabré auquel on a minutieusement insufflé une nouvelle vie.

Le point de départ de ce projet de revitalisation réussi était le Centrum Warenhaus, considéré comme très moderne lors de son inauguration en 1979, qui se trouvait à l'ombre de la troisième plus grande gare de Berlin dans un environnement urbain dominé par les bâtiments préfabriqués. Malgré sa colonnade de vitrines, ce solitaire carré de six étages, dont chaque côté mesure 80 m de long, était autonome, à la manière des grands magasins. En 2016, la réunification, les changements continuels de propriétaires et le déclin prolongé de la culture des grands magasins du centre-ville ont eu raison de lui.

L'aboutissement provisoire de cette entreprise de revitalisation est un immeuble de bureaux très moderne et transparent, avec quatre incisions profondes dans l'enveloppe extérieure du bâtiment et 78 terrasses de dimensions variées.
Le soir, l'immeuble de neuf étages, rebaptisé UP ! Berlin - est une présence positivement rayonnante dans ce quartier urbain hétérogène. Une gigantesque terrasse sur le toit, malheureusement accessible uniquement aux employés, trône au-dessus du bâtiment.

Intégré dans l'espace urbain

C'est l'estimable réussite de Martin Jasper d'avoir remodelé ce bâtiment - malgré sa taille imposante - de manière à l'intégrer très efficacement dans l'espace urbain environnant. La maquette de l'architecte, originaire de Buenos Aires, montre déjà l'approche prévue : plutôt que de créer une cour intérieure, Jasper a ouvert le cube sur les quatre côtés à des profondeurs différentes, permettant à la lumière de pénétrer dans les étages réguliers d'une hauteur remarquable (chacun mesurant 5,4 mètres) du bâtiment profond. Il a donné à ces incisions - qu'il appelle "vides" ou "canyons" - des terrasses échelonnées qui servent à animer la façade. Deux nouveaux étages, superposés à la structure existante, compensent la surface ainsi sacrifiée.

Finalement, en réponse à un désir exprimé par le client SIGNA, Jasper a réalisé le projet en collaboration avec le bureau d'architecture Gewers Pudewill, basé à Berlin, qui a également pris en charge la planification générale.

L'idée semble simple : supprimer certaines sections, superposer de nouveaux étages et donner à l'ensemble une façade transparente. Plus facile à dire qu'à faire ! Les ingénieurs en structure de Bollinger et Grohmann se sont acquittés de cette tâche en utilisant, entre autres, des renforts adhésifs. Un nouveau cinquième noyau central de circulation a permis d'améliorer l'accès aux différents étages. Des appuis en béton apparent disposés en diagonale le long des vides ont assuré la stabilité du résultat final, traçant les forces dominantes à la vue de tous et animant l'apparence de la grille de support extrêmement large, qui mesure 12 mètres sur 12. Cette grille confère au bâtiment une allure industrielle, soulignée également par la rugosité de l'ossature et les traces historiques qui y sont inscrites.

Façade animée

La palette de couleurs, développée par Zalando, distribue 15 tons différents par étage sur les sols et les kitchenettes. De plus petites installations dans et autour des quatre anciens noyaux de circulation préservent un sentiment d'espace tout en s'intégrant harmonieusement à l'ensemble. On y trouve les salles de conférence.
Au total, 500 panneaux de plafond par étage assurent une bonne acoustique tout en dissimulant les équipements techniques nécessaires au bâtiment.

Vers l'extérieur, la façade en éléments hautement artificiels entoure le bâtiment de fenêtres de la hauteur d'une pièce. Par rapport aux nouveaux immeubles de bureaux classiques, les dimensions des baies vitrées sont plus grandes, un facteur dont il a fallu tenir compte dès le début de la planification. L'alternance régulière d'éléments transparents et opaques avec des volets d'aération étroits génère une image de façade vivante, animée par la charpente visible et les vues des personnes travaillant à l'intérieur.

Les jours ensoleillés, la façade reflète toutes les couleurs du spectre ; confrontée à la grisaille des jours de novembre et à la morosité des environs, composés de parkings en friche et d'espaces verts configurés de manière indifférente, d'étals de marché temporaires et de restaurants à emporter déserts, la couleur brille cependant par son absence. Dans cette partie de Berlin, tout de même, la figure vitrée de UP ! Berlin constitue une sorte de refuge optique. Une fois que tous les magasins du rez-de-chaussée auront été loués, il pourrait bien remplir son rôle de centre commercial de proximité.

 

Spécifications du projet

  • WÖHR Combilift 551
  • 83 places de stationnement
  • Charge de la plate-forme max. 2.000 kg
  • Hauteur des véhicules max. 1,75 m ou 2,00 m
  • Largeurs de plate-forme au rez-de-chaussée 2,27 m
  • Largeurs de plate-forme à l'étage 2,50 m
  • Utilisable via Smart Parking App et télécommande radio
  • Smart Profile 2.0 et Alu Prime Profile

Les plans de projet

Documents de Planification